A la découverte des métiers du bois

Pourquoi privilégier cette voie ?

Travail_du_boisLa filière du bois est riche en métiers et fortement porteuse de travail. On y trouve toute sortes d’activités, avec des métiers très manuels (charpentier, menuisier, ébéniste, ouvrier forestier…) mais aussi administratifs (responsable de scierie, chef d’atelier…), commerciaux (antiquaire, vendeur en ameublement…), techniques (technicien, mécanicien affûteur, ingénieur forestier ou papetier…) ou même artistiques (designer industriel, luthier, sculpteur…).

Et il y a une forte demande pour un grand nombre d’entre eux. C’est le cas notamment des menuisiers et charpentiers, qui se font de plus en plus rares sur le marché, mais aussi des technico-commerciaux familiers avec la filière bois et capables de mener des ventes en B2B (de professionnel à professionnel). C’est donc un secteur très porteur, d’autant plus que dans le cadre du développement durable, la demande en produits d’artisanat et matières naturelles va être de plus en plus importante.

Si vous cherchez un domaine d’activité pour poursuivre votre scolarité et que vous souhaitez être certain de trouver du travail à la fin de vos études, vous avez donc tout à y gagner.

Quelle formation pour les métiers du bois ?

étudiantChacun de ses métiers nécessite un diplôme spécifique, qui peut aller du CAP (2 ans après le collège) au bac+5. Ce sont toutes des formations professionnalisantes, comprenant des cours théoriques, des travaux pratiques et de l’alternance ou des stages en entreprise. Ainsi, après quelques mois de formation seulement, vous saurez parfaitement faire la différence entre une scie sur table et une scie circulaire classique, et surtout vous saurez comment vous en servir, ou comment les vendre.

Chaque métier peut être appris avec des études différentes. Pour être menuisier ou charpentier, par exemple, vous pourrez commencer dès la fin de la troisième avec un CAP ou un bac pro que vous passerez dans un lycée professionnel ou CFA (Centre de Formation d’Apprentis). Pour les métiers de techniciens, il faudra envisager un BTS/BTSA (Brevet de Technicien Supérieur/Agricole) et pour être ingénieur forestier, 5 années d’études après le bac en école supérieure d’ingénierie seront nécessaires.

Pour en savoir plus, trouver votre futur métier et savoir quelles études vous attendent, rendez-vous sur www.onisep.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>