Covid-19 : la vaccination chez les mineurs

La vaccination, permettant de réduire les risques de contamination et de développement des formes sévères de Covid-19, convient également aux plus jeunes. Bien que ces derniers ne présentent que rarement des formes graves, la vaccination est nécessaire pour atteindre l’immunité collective le plus rapidement possible.

À partir de quel âge les enfants peuvent-ils être vaccinés ?

C’est au terme d’une procédure stricte et rigoureuse que l’Agence Européenne des Médicaments évalue les vaccins contre le coronavirus. Initialement, l’AMM ou Autorisation de Mise sur le Marché a été limitée aux personnes de 16 ans et plus. Au fur et à mesure des différents essais cliniques et des études préalables, les autorités scientifiques ont étendu le seuil jusqu’à 12 ans et plus. Fatigue, maux de tête, douleurs au point d’injection… les effets indésirables sont semblables à ceux découverts chez les patients âgés de 16 ans et plus.

Quels vaccins contre la Covid-19 les enfants peuvent-ils recevoir ?

Le Pfizer-BioNTech est le seul vaccin autorisé à partir de 12 ans. Celui-ci restant la seule injection à bénéficier d’une AMM à ce stade. Pour ce qui est de la dose, les enfants et les adolescents compris entre 12 et 17 ans reçoivent deux injections. Les sujets immunodéprimés se trouvant entre cette même fourchette d’âge en reçoivent trois. Il est possible de rester à la première dose injectée sur présentation d’une preuve d’infection antérieure. Cette dernière doit être présentée à la première prise en charge.

Pour se faire vacciner, les enfants ont-ils besoin d’une autorisation parentale ?

L’autorisation des 2 parents est indispensable à la vaccination des enfants de 12 ans et plus. L’attestation parentale est disponible en ligne, mais aussi dans chaque centre. L’autorisation d’un seul parent est acceptable dans le cas d’un mineur souffrant de pathologies à haut risque de forme grave. Entre autres, sans le consentement de la personne sujette, conformément à l’avis rendu par le CCNE, la vaccination ne peut avoir lieu. Dans l’objectif de faciliter l’accès à la vaccination, des actions spécifiques peuvent être déployées pour le bien des enfants relevant de l’aide sociale à l’enfance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>