Vacances au ski, ne négligez pas les fixations

Les vacances de février arrivent à grands pas, et vous allez être nombreux à partir à la montagne pour cette ultime période de vacances d’hiver. Amateurs de glisse et de sport, vous avez certainement déjà vos skis, ou du moins vous avez déjà choisi votre futur modèle, et la tenue que vous allez porter pour faire le show sur les pistes.
Mais avez-vous porté autant d’attention au choix de vos fixations ?

Les fixations, un outil important

Afin de skier en toute sécurité et de pouvoir performer, il est important que les fixations puissent supporter les nombreuses secousses, mais également rapidement libérer le pied en cas de chute, et au contraire le maintenir parfaitement quand tout se passe bien.

La plupart des skis sont aujourd’hui vendus en pack, c’est-à-dire avec des fixations assorties. Si souvent le modèle proposé est parfaitement adapté, il est assez basique et vous allez peut être vouloir en changer pour plus de performance ou de confort. Et si vous ne trouvez pas de « pack » pour aller avec la paire de skis de vos rêves, le problème est le même : vous devrez donc en choisir vous-même.

Comment choisir ?

guardian16mnc_Vous devez d’abord bien adapter vos fixations avec le type du ski. En effet, votre choix dépendra de si vous possédez des skis de piste ou des skis de freeride, par exemple.

Si les premiers sont souvent déjà équipés de rails, ce qui limite grandement le choix puisque vous ne pouvez opter que pour des modèles de fixations compatibles, les second n’en intègrent généralement pas, et cela vous laisse donc un choix très libre. Plus d’informations sur les fixations sur le magazine en ligne spécialisé www.powpownews.fr.

Mais dans les deux cas, pensez bien à choisir en fonction de la pratique. Dans le cadre du freeride, par exemple, il existe un fort phénomène de torsion dû à la largeur des skis. Du coup, vous devez prendre des fixations avec une embase large et un montage en 4 points (au lieu de 3). Les gammes Marker Griffon, Jester ou Salomon STH 12, 14 et 16 (ci-contre) sont les plus conseillées.

Enfin, pensez à choisir en fonction de votre morphologie et de votre niveau. C’est sur la valeur de DIN que tout se joue : plus vous serez lourd et pro, plus vous devrez monter en DIN !

Et pour savoir comment bien régler vos fixations, rendez-vous sur http://www.valthorens.com/hiver-fr/val-thorens/infos-live/actualites/actualite/comment-regler-ses-fixations-de-skis.378.a552.html.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>