Faites de l’airsoft, pas la guerre

Connaissez-vous l’airsoft ? Ce jeu qui imite au plus près diverses opérations militaires se développe à grande vitesse dans le monde. La France ne fait d’ailleurs pas exception et les sessions de ce jeu, à mi-chemin entre Call of Duty et le jeu de rôle grandeur nature, se multiplient sur des terrains parfois insolites. Pour tout savoir sur l’airsoft, suivez le guide.

 

L’airsoft, jouer à faire la guerre

L’information est intéressante car elle a fait le tour du monde il y a quelques temps : on aurait aperçu des candidats au Jihad s’entrainant dans les Ardennes belges. Sauf qu’en réalité, il ne s’agissait pas de volontaires en plein entrainement mais bien d’une partie d’airsoft (voir l’article ici).

Car l’airsoft, c’est avant tout un sport qui reproduit à la perfection les opérations militaires et policières, jusque dans les moindres détails. L’airsoft est un sport qui voit s’affronter deux équipes selon un scénario prévu à l’avance. S’inspirant des vraies opérations, il peut s’agir d’une libération d’otages ou d’une capture de position adverse. Bref, voilà ce que pourrait donner une partie de Call of Duty ou de Battlefield si les joueurs décidaient de quitter leurs canapés.

Si les équipements sont très réalistes, en particulier si l’on compare au paintball, c’est souvent plus dans une motivation de jeu de rôle que dans une recherche d’entrainement à la guerre. Et puis, il y a un point capital qui différencie un match d’airsoft d’un affrontement militaire : ici il n’y a pas de morts.

Les joueurs d’airsoft se contentent d’armes spécifiques : des fusils ou pistolets à billes qui se contentent de marquer l’impact sans chercher la blessure. Mais n’allez pas croire qu’il s’agit là d’un jouet d’enfant, les pistolets à billes utilisés en airsoft sont souvent des bijoux de technologie qui utilisent la mécanique ou des gaz sous pression pour projeter les billes à grande vitesse et sur une grande distance. Ce qui explique pourquoi il est obligatoire de porter des lunettes de protection : on n’est jamais trop prudent.

 

L’équipement pour une partie d’airsoft

Pour débuter en airsoft, il faut s’équiper un minimum. Déjà, la première chose à acheter sera une arme à choisir selon ses préférences mais aussi selon les scénarios. Vous pouvez acheter une réplique de fusil russe ou un fusil Thompson de la seconde guerre mondiale mais si le scénario implique des forces modernes américaines ou françaises, vous risquez d’être mal vu par les puristes. Après, le choix est large : pistolets, fusils d’assaut ou fusils à pompe et même grenades. Pensez à prévoir des munitions tout de même.

Ensuite, l’équipement est vital. Si le seul équipement obligatoire concerne les yeux, il est possible d’opter pour de vêtements qui auront un effet cosmétique (imitation de telle compagnie ou brigade d’intervention) mais aussi  pratique si l’on choisit un camouflage associé au terrain. Enfin, des protections (gants, genouillères…) peuvent s’avérer pratiques pour éviter de se faire du mal dans les environnements naturels par exemple.

Il ne vous reste plus qu’à vous rendre sur un site d’airsoft, comme Shop Gun, pour trouver votre équipement et vos armes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>