Le zorbing : un loisir défoulant

Lors des prochaines vacances, pourquoi ne pas tester de nouveaux loisirs afin de s’amuser encore plus ? Le zorbing fait partie de ces activités insolites à essayer. Le principe est similaire à celui des hamsters qui courent dans une roue. Aussi, en pratiquant ce divertissement particulier, il faut avoir du cran et des nerfs d’acier.

Le concept du zorbing

Le zorbing provient d’une sphère conçue par un architecte français en 1973. Le jeu revient à la mode en 1990, mais surtout en Nouvelle-Zélande, dans la ville de Roturia, dans la partie nord de l’île. Depuis, ce loisir a été adopté par de nombreux adeptes dans le monde. Le nombre des passionnés ne cesse de croître chaque jour. Le célèbre acteur Jackie Chan en a même pratiqué dans son film « Opération Condor ».

En pratique

Le zorbing se compose de deux boules transparentes permettant de s’y dissimuler : le zorb ball. L’enveloppe qui fait environ 2,5 à 4 mètres est parfaitement adaptée à tout type de surface, qu’elle soit enneigée, avec des herbes ou sur l’eau. Le matelas d’air de 70 cm sépare la partie externe de la sphère intérieure contenant les personnes (parfois en solo également). Ces personnes sont appelées des « zorbonautes ».

Pourquoi le zorbing ?

Faire du zorbing se traduit par des moments d’adrénaline et de sensations fortes. La couverture transparente donne la possibilité de voir autrement le paysage, et ce, à une vitesse élevée. Ce loisir permet également de coordonner ses mouvements et de se développer les muscles. Par ailleurs, pour bien s’en souvenir, certains adeptes prennent la peine de filmer leur périple à l’aide de caméras embarquées. Partager ces aventures palpitantes en ligne s’avère être un véritable plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>